E-Entraînement, E-Formation et Educ Pop 2.0

Espace de mutualisation pédagogique de formateurs du ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative

L’alignement pédagogique à Kerzhéro… ça prend du sens


Marcel Lebrun et Christophe Batier font une causerie sur l’alignement pédagogique au milieu des alignements de menhirs de Kerzhéro (Erdeven)

C’est comme toujours très intéressant…

Merci d’ailleurs à eux pour toutes les discussions lors de leur passage à l’ENVSN…

Publicités

3 réponses à “L’alignement pédagogique à Kerzhéro… ça prend du sens

  1. Charles Bourget octobre 8, 2010 à 2:17

    On reconnait le bon ouvrier à ses outils.

  2. Pascale Bouton octobre 12, 2010 à 2:35

    si l’on reconnait un bon ouvrier à ses outils (et plus particulièrement à la façon dont il a choisit de s’en servir ou de les adapter), l’outil ne semble pas réussir à lui seul à former l’ouvrier…or quand le savant montre la lune (la compétence transversale ici, l’adaptation aux variations prévisibles d’emplois pour l’OCDE), le novice ne regarde-t-il pas naturellement le doigt (l’outil)avant de voir qu’il montre en fait la lune ? je trouve que l’intervention qui démarre bien, se termine davantage sur l’évocation des symptomes plus que sur des pistes d’étude des causes profondes. Aussi pour aller un peu plus loin :
    – sur l’OCDE et les fameuses compétences ou références institutionnelles dont parle Marcel Lebrun voir surtout les pages 14 à 18 http://media.education.gouv.fr/file/50/0/6500.pdf ou encore le site http://europa.eu/legislation_summaries/education_training_youth/lifelong_learning/c11090_fr.htm
    ce détour permettra de mieux comprendre le cadre (politique voire épistémologique) de la contreverse décrite ici
    – sur l’interrogation méthodes/outils pouvant permettre aux compétences de « transpirer » qu’il soulève, voir la recherche de Marlis Krichewsky
    m.krichewsky.free.fr/textes_FR/texte_FR_16.doc = une présentation de deux expérimentations de « active learning » pour développer des soft skills

    je suis pas sûre que tout soit aussi bien aligné qu’à Kerhilio dans nos pratiques professionnelles, mais en tout cas cela reste tout aussi enigmatique sur le plan des croyances que les menhirs.
    cordialement,

    • Charles Bourget octobre 20, 2010 à 11:56

      Pour qu’il n’y ait pas incompréhension, juste dire que dans la citation choisie et pour reprendre ensuite l’exemple de Pascale, le savant est l’ouvrier, et il utilise le bon outil, son doigt, pour montrer la lune.
      Si on se place du coté de l’apprenant (le novice), il me semble qu’en plus de l’apprentissage de la discipline du savant (la lune), il gagnera aussi à apprendre sur les outils (le téléscope) utilisés par le savant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :