E-Entraînement, E-Formation et Educ Pop 2.0

Espace de mutualisation pédagogique de formateurs du ministère des sports, de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative

Les médias sociaux une révolution pédagogique pour la formation, qu’en pensez vous ?


Dans les réseaux sociaux professionnel de type Linkedin, il y a peut être un peu moins de contact que sur Facebook, mais l’intérêt réside, il me semble, dans les groupes auxquels on peut s’inscrire.

Dans cet article, je vais vous présenter un des débats suivi qui me passionne fortement :
Pensez-vous que les medias sociaux constitue une nouvelle révolution pédagogique grâce à de nouveaux usages dans le monde de la formation?

Ce débat provient d’un groupe intitulé :
Association des ingénieurs pédagogiques et experts elearning…
Voici un extrait du débat et quelques commentaires personnels :
Introduction du débat par
Philippe Ramette modérateur du groupe

Odile Dupont

Vasumathi B. souhaitait nous parler d’un dispositif de blended learning pour l’apprentissage du français à Bombay. Je pense avoir assisté à l’une des présentations les plus « secouantes » que j’ai eu l’occasion de vivre :
Elle nous a expliqué qu’elle assurait des formations de FLE pour l’alliance française en Inde mais qu’elle ne disposait d’aucune plate-forme de formation. Bombay est une ville immense et il était totalement impossible d’imaginer faire venir ses étudiants tous les jours en présentiel. D’autre part, elle souhaitait améliorer ses formations en y intégrant la dimension culturelle absolument nécessaire à l’apprentissage d’une langue.
Elle nous a donc fait part de son expérience d’utilisation des medias sociaux pour organiser son blended learning : grâce à youtube ou dailymotion, elle pouvait partager des extraits de vidéos en provenance de France; avec flickr, elle trouvait et partageait de photos à commenter; sur slideshaire, des présentations lui servaient de base de discussions; dans googledocs, elle faisait travailler ses étudiants de façon collaborative…
La leçon essentielle en tout cas était que sans avoir aucune possibilité technologique particulière, le Web lui fournissait tous les outils nécessaires pour organiser ses parcours blended learning.
Peut-être avons-nous bénéficié de trop d’environnements numériques spécifiques en Europe pour nous poser encore aujourd’hui la question de la plus-value de ces outils en formation ? Ces outils font partie du quotidien d’une majorité de la population et nous ne les utiliserions pas en formation ! C’est un peu comme si, les pédagogues avaient décidé de ne pas utiliser les livres lors de l’avènement de ce média ! 

Je trouve ce témoignage vraiment intéressant, et doit nous rappeler que quand on essaie d’avoir des ENT performants, il ne faut surtout pas oublier d’utiliser tout les outils disponibles sur le web, car c’est ceux là que les futurs professionnels pourront utiliser pour communiquer, animer leur réseau ou équipe de travail…

Dominique GROS

Il est clair que les réseaux sociaux peuvent constituer, en les associant avec des technologies plus directives de très bons outils d’apprentissage « constructiviste », au même titre que les outils collaboratifs plus classiques. 

Mais il sont fortement consommateurs de ressources de médiation et de tutorat, ce qui veut dire que leur utilisation pour des OF classique est périlleuse, surtout en terme de retour sur investissement. Je pense à des OF privés bien sûr mais également aux universités et écoles d’ingénieurs fonctionnant de plus en plus avec des ressources humaines rares et … surchargées. D’où ma réserve

Effectivement, il ne faut pas céder à la mode, comme toute entreprise ou expérimentation pédagogique cela nécessite du temps et des compétences appropriés…. mais c’est pareil pour une formation traditionnelle… a mon avis il ne faut pas empiler un réseau social à la formation, mais plutôt faire en sorte qu’il partie intégrante de la formation.

Philippe Ramette

@ Odile Ton histoire me convainc que les réseaux sociaux sont un excellent moyens via des conversations de responsabiliser les etudiants dans leur apprentissage. Je travaille actuellement sur un cours la gestion du temps car l’apprentissage est à la charge de l’étudiant.
Et je suis pour l’open learning un concept sur lequel je travaille qui postule qu’il ya plus de contenu pédagogique interessant et utile en dehors des cours officiels que dans les cours officiels. open learning postule qu’il est possible d’établir une dynamique au profit de l’apprentissage entre le dedans du cours et son environnement informationnel extérieur.
Aux enseignants de s’ajuster ..

Sinon il existe des tentatives de création de LMS Social comme openclass de Google qui fusionne les fonctions traditionelles des LMS avec les réseaux sociaux.

Voila en quoi c’est révolutionnaire …

Je me suis inscrit pour découvrir OpenClass, je pense qu’il va falloir tester à plusieurs ! Pour l’instant, j’ai pas cerné l’outil…

Dominique Moraux

Je pense qu’il est intéressant d’inclure l’usage des médias sociaux dans la formation des élèves, car la plupart d’entre eux s’imaginent que les médias sociaux sont uniquement synonymes de « loisirs » et « copains ». Ils ne réalisent pas qu’ils peuvent les utiliser à d’autres fins.

Caroline Baillez

Je rejoins tout à fait Dominique sur la nécessité de former les jeunes à la « culture internet » et particulièrement à l’usage des réseaux sociaux. C’est un domaine dans lequel je prends régulièrement mon bâton de pélerin en tant que conseiller-emploi !

Pascal Choteau (moi, qui tente une participation…)

Oui à condition que l’utilisation des réseaux sociaux sur internet soit le prétexte d’une mise en réseau avec les professionnels de son secteur… et de permettre de comprendre le fonctionnement en réseau humain qui n’a pas attendu internet…

Dans mon commentaire, je rejoins celui de Dominique Moraux. En effet, il me semble important que l’on donne des clefs stratégiques d’utilisation des réseaux sociaux aux stagiaires, par l’expérimentation en formation…

Alexandre LACOUR

Lorsque les hommes ont découvert que la terre n’était pas plate, c’était une révolution scientifique car cela remettait en question les fondements de toute la science de l’époque.
En quoi les réseaux sociaux remettent en question les fondements de la pédagogie ?

La pédagogie, c’est savoir éduquer et utiliser des méthodes adaptées pour répondre à des objectifs précis, ce n’est pas participer à l’utilisation d’un outil parce que « c’est à la mode ».

Les réseaux sociaux sont évidemment des outils forts utiles, encore faut-il que la méthode soit adaptée aux objectifs de formation et que le public accepte son utilisation.

Philippe Ramette

Les réseaux crée des relations sociales inédites
Je crois que les réseaux sociaux crée de nouvelles relations sociale entre individus impossible à réaliser avec les outils traditionnelle (forum, IRC). Nous assistons à une mutation majeure de la société dont on prendra la pleine mesure que dans une dizaine d’années.

Pour terminer cet article (il y a encore de nombreux post intéressant dans le sujet), je vous livre ma réflexion au vu de la lecture de ces échanges.

Plutôt que révolutionner la société, je dirai que le numérique et les réseaux sociaux engendre une forte évolution de la société et un impact sur nos vies (la preuve pouvant être que des personnes se sentent totalement en dehors de la société en peu de temps). Donc les réseaux sociaux pour moi ne révolutionne pas la formation, par contre la formation ne peut pas faire l’impasse sur un phénomène de cet ampleur et ne pas préparer les personnes à vivre avec le monde actuel et anticiper les mutations de son champ professionnel.

Mais il faut quand même relativiser la part des réseaux sociaux dans l’évolution due au numérique, j’étais mercredi dernier à une conférence  de Dominique Cardon  (auteur de la Démocratie internet ) qui donnait une analyse des statistiques Facebook 2011. Même quelqu’un qui a 500 amis sur Facebook entretient un échange réciproque au maximum avec une dizaine de personnes, de plus dans son cercle de connaissances très proches (10 pour les hommes et 16 pour les femmes d’après les statistiques produites par Facebook). Il poursuivait donc en expliquant que la nebulleuse de contact sur les réseaux sociaux permettait, par contre, pour des sujets sortant de l’intime, d’avoir des avis multiples et variés (et donc sortir de son petit groupe qui pense souvent un peu pareil que nous)…

Pour ceux qui veulent aller plus loin, allez rejoindre le débat, le groupe est ouvert : Association des ingénieurs pédagogiques et experts elearning…

et le débat par ici : http://lnkd.in/DiCMkD

Publicités

Une réponse à “Les médias sociaux une révolution pédagogique pour la formation, qu’en pensez vous ?

  1. Pingback: Les médias sociaux une révolution pédagogique pour la formation, qu’en pensez vous ? « SINGULAR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :