Restitutions des ateliers « Après le Covid-19, Quel rôle pour le réseau RNSPF ? »


Présentation de la séance de réflexion en ateliers sur le thème « Après le Covid-19, Quel rôle pour le réseau RNSPF ? » du mercredi 6 mai 2020 de 14h à 16h30, suivi des restitutions faites par les animateurs des quatre groupes:

La retransmission vidéo:

 

Présentation introductive, présentation des ateliers par Albin Sirven (DSB3 Ministère des sports) – Frédéric Imbert (Responsable du RNSPF, CREPS de Dijon) – Pascal Choteau (Equipe RNSPF, DRDJSCS Nouvelle-Aquitaine)  et Olivier Lerouge (Equipe RNSPF, ENVSN) .

14H – 14H30 / présentation du travail de réflexion :

  1. ce qui peut se faire avec les moyens actuels du réseau ; (Albin Sirven, Pascal Choteau et Olivier Lerouge)
  2. ce qui peut se faire sous condition de moyens supplémentaires (Albin Sirven, Pascal Choteau et Olivier Lerouge)
  3. les 5 questions qui se posent à ce jours (Frédéric Imbert)

14H30 – 15H30 Travail en sous groupes

15H30 16H30 : restitution des ateliers en plénière soit entre 10 et 15 minutes

Restitutions:

 

Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Atelier 4
Un réseau, pour les établissements ? Un réseau, pour les services ? Favoriser les échanges entre collègues ? Comment ? Quelle relation avec les Fédérations et les Organismes de Formation ?
Sylvain SALIES Jérôme BONNIFAIT Estelle Bolliet CREPS PACA Arnaud Gadbin CREPS Pays de la Loire

Nous invitons les animateurs d’ateliers à transmettre vos notes prises pour la restitution afin de les publier ici.

Restitution atelier Un réseau, pour les établissements ? par Sylvain SALIES

  • Un réseau ; quel réseau ? Activation de plusieurs réseaux pour mieux faire connaître le réseau RNSPF ; un réseau ancré, bien repéré par de nombreux collègues mais pas par tous. Un réseau existant mais en évolution ; intégration de nouveaux groupes de travail possibles ? Ce réseau dans tous les cas doit permettre de créer une plus-value dans qualité du service public de formation.

 

  • Un réseau Qualité : ce réseau doit donc permettre de franchir un cap en termes de qualité et d’innovation ; ce cap devrait nous permettre de proposer une « marque de fabrique » du Service Public. Ce réseau avec la collaboration de sous-groupes représente un avantage dans le sens qu’il n’est pas fermé mais ouvert à tous ceux et celles qui peuvent apporter une contribution dans la création de contenus.

 

  • La réussite de ce réseau passe par obligatoirement par l’intégration des projets d’actions du réseau dans les projets des établissements. Il est indispensable d’impliquer les équipes de direction des établissements ; Comment les impliquer ? Le questionnement du nouveau modèle économique des établissements peut favoriser cette intégration. Le Ministère pourrait jouer un rôle au niveau central pour améliorer la connaissance de ce réseau au niveau des territoires.

 

  • Le questionnement du modèle : l’efficacité du mode de travail à distance questionne des collègues mais la crise du COVID fait apparaître que de nombreux collègues ont pu mettre en œuvre de nouvelles habitudes de travail et appréhender de nouveau modes d’actions. Le travail à distance demande des changements d’attitudes de travail mais l’adaptation semble réalisable. Le réseau ne peut qu’en profiter.

 

  • Mutualisation : il est indispensable de mutualiser l’ensemble des productions réalisées. Le principe collaboratif de Claroline est à souligner et à accentuer.

« chacun fait un peu de son côté » alors aujourd’hui il semble indispensable « d’emmener tout le monde dans la mutualisation » ; il faut capitaliser pour vraiment créer une plus-value. Cette capitalisation peut s’observer au niveau des établissements au niveau de la « Démarche Qualité » mais aussi au niveau de la FOAD.

Cette mutualisation pourrait aussi prendre 3 formes :

  • Rendre disponible des « contenus clés en mains »
  • Outils réutilisables par les acteurs du réseau ADAPTABLES ( ? des droits de propriété intellectuelle)
  • L’animation de l’espace collaboratif

 

  • Situer les CREPS entre eux : enjeu financier certes (concurrents/partenaires) mais qu’est-ce qu’on peut mettre en commun ?

Plusieurs idées :

  • Les blocs pédagogiques développés (ex : travail sur les caractéristiques des publics, groupes de travail sur les activités spécifiques)
  • Aspects techniques : favoriser le rapprochement des experts repérés sur chaque CREPS pour créer des groupes de travaux thématiques
  • Même si il n’y a pas collaborations effectives entre établissements, permettre de connaître ce que font les autres.
  • Le recrutement d’un développeur FOAD pour soutenir le travail déjà réalisé et qui va s’accroître
  • Le recrutement d’un animateur du réseau au niveau national

 

  • S’interroger sur nos offres de formation.

 

  • Affichage du réseau : la majorité des collègues participant connaissent le réseau mais certains le découvre depuis peu avec la crise et certains collègues au niveau des territoires ne le connaissent pas. Des groupes de travail spécifiques liés à des activités est mis en œuvre par le RNSPF mais ils ne sont pas connus.

S’appuyer sur la lancée de ce séminaire pour créer de la visibilité sur l’espace d’activité.

Communiquer sur l’actualité du réseau à travers les outils de communication existants dans l’environnement J&S : lettre de l’ASDTN, lettre MS 2A, autres … afin de mettre en avant les actions du RNSPF.

  • Si l’idée de créer une plateforme commune a vu le jour en 2017, on perçoit véritablement aujourd’hui dans le contexte actuel son émergence ; il conviendrait de recenser l’ensemble de l’offre disponible.

 

Restitution atelier 2 « Un réseau pour les services? » par Jérôme Bonnifait:

1 – introduction : Dans un service déconcentré, le RNSPF prend son sens à travers l’animation de réseaux territoriaux, encore plus dans l’objectif de la nouvelle gouvernance qui met en œuvre plus d’acteurs avec la nécessité de plus de transversalité.

Cette animation de réseaux est similaire et complémentaire avec ce qui est fait en établissement et qui met en œuvre stagiaires- structures – tuteurs – employeurs – formateurs) ou en DRJSCS bientôt DRAJES ( animation de réseaux de PTP SPORT / JEUNESSE (Formation professionnelle – SEMC – Emploi – Equipement – HN etc.) ou encore en Fédération.

Le lien entre tous les PTP Formateurs – CAS – CTS serait d’animer des réseaux complémentaires à travers un outil commun et partagé grace au RNSPF.

L’après COVID peut être une accélération de cette mise en réseau…de réseaux ( idée de boucles récursives d’Edgar MORIN).

Apports Albin SIRVIN et Pascal CHOTEAU : le réseau s’est institutionalisé depuis le regroupement de REIMS, la mutualisation est en cours dans la continuité du travail de Pascal CHOTEAU et du MOOC des évaluateurs 4 MOOC sont attendus pour septembre, le séminaire On line a capté l’attention de la Direction des Sports et de la DJEPVA. Ce niveau de reconnaissance nous implique plus loin et le réseau va devoir créer, former, informer pour répondre.

2- prises de parole et échanges thématiques :

Au niveau d’une DR, le confinement a rendu l’outil indispensable pour les services formation en gagés dans la nécessité de gérer le suivi des dispositifs en cours et l’évaluation des stagiaires en lien avec tous les OF. Fort besoin de poursuivre cette mise à distance des dispositifs de formation avec l’aide du réseau ( technique, formation des acteurs, ingéniérie)

Au delà de la formation, une DR a besoin de développer l’inter service et l’inter publics et l’utilisation d’un LMS comme CLACO est essentielle.

Dans le cadre de la réforme de l’OTE, beaucoup d’outils vont se faire concurrence – relation avec les Conseils Régionaux, les finançeurs, la communauté des OF, il y a besoin de faire des états des lieux pour y voir plus clair.

Des expériences de formations sur différents territoires dans l’environnement de CLACO montrent l’utilité des apports pédagogiques de la part du réseau. Se pose également le problème de la formation à l’utilisation de la plateforme pour tous les acteurs engagés.

La plateforme recèle de nombreux outils qui peuvent se compléter d’outils extérieurs ( comme pour organiser des visio), les possibilités sont nombreuses mais l’ergonomie est parfois déroutante et le réseau est nécessaire pour accompagner voire développer l’ergonomie.

Pour une DD, la possibilité de travailler dans l’environnement CLACO est conditionné au déploiement jusqu’aux départements. Le RNSPF a un rôle dans l’explication, pour une mise en réseau établissements services administration centrale.

L’utilité du réseau est transversale, il faut éviter le cloisonnement et permettre que chacun puisse y accéder.

Souvent il est nécessiare d’expliquer que CLACO, c’est comme un serveur externe à mon service, ni une application métier, ni un site institutionnel.

3- Synthèse :

Missions principales du RNSPF : faciliter la contamination pédagogique – la formation

A moyens constants que peut on faire ? Communiquer sur les usages, cadrer institutionnellement

Avec des Moyens supplémentaires, que peut-on faire ? Structurer le réseau à travers des temps d’échanges réguliers ( réunion mensuelle thématique), alimenter le réseau de tutoriels, mutualiser les productions et les d’outils payants ( compte ZOOM illimité mutualisé), poursuivre le développement du réseau dans une composante transversale ( inter services, inter publics…).

 

 

Restitution atelier 3 « Comment favoriser les échanges entre collègues » par Estelle Bolliet:

  • Faire dans un 1er temps un annuaire des participants, enrichi des compétences de chacun (cartographie des compétences)

  • Établir des temps réguliers en visio, par exemple une fois par mois, sur des thématiques précises (formations spécifiques, thèmes de formations…) et des échanges de pratiques.

  • ​Créer une « bibliothèque » avec des ressources si possible pensées en amont pour être les plus transférables possible. Associer les ressources aux concepteurs pour avis, infos, modifs, mises à jour…

  • Faire des « hackathon » : défi de production sur un sujet par un groupe de participants sur un temps limité, en mode collaboratif
  • Comment renforcer la dynamique de « donnant-donnant » afin d’enrichir le réseau ?
    Idée de « troc », parallèle avec les SEL (systèmes d’échanges locaux). Mais attention à ne pas alourdir trop. Comment formaliser sans institutionnaliser ?

Voilà ce que j’ai noté.

Vous pouvez aussi formuler vos propositions en lien avec les propositions en ateliers, ou de nouvelles dans les commentaires liés à cet article:

Une réponse à “Restitutions des ateliers « Après le Covid-19, Quel rôle pour le réseau RNSPF ? »

  1. Pingback: Les retransmissions vidéo du séminaire RNSPF en ligne, 5-7 mai 2020 | RNSPF : Le Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :